Accueil > Présentation de l’Encre Bleue > Les projets, DEMAIN

Les projets, DEMAIN


Continuer, renforcer, mais aussi innover pour apporter un service à ceux qui restent à coté


L’Encre Bleue itinérante

Il s’agit d’un projet qui tient particulièrement à cœur, depuis la création de l’Association, à sa fondatrice Mylène Greffeuille, et désormais partagé par tous : celui de « L’Encre Bleue itinérante », un véhicule aménagé qui circulerait dans les villages à la rencontre des personnes isolées.

La recherche d’un local reste aussi une priorité.

Les demandes adressées à la municipalité n’ayant pas abouti, reste à rechercher soit une location par l’intermédiaire d’un particulier soit le partage d’un lieu avec une association déjà installée.

Il faudrait un local pour archiver la documentation, entreposer papeterie, ordinateurs et imprimantes, installer une ligne téléphonique et un répondeur.

Éventuellement ce local permettrait de recevoir des usagers - au coup par coup – sur rendez-vous, sans qu’il s’agisse en aucun cas d’un lieu de permanence pour le public.

Il permettrait également d’autoriser les bénévoles qui cherchent à se former à l’ informatique, mais qui ne disposent pas d’un matériel personnel, à avoir accès à des équipements informatiques.

Continuer les visites à domicile pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite

La large diffusion de l’information sur l’Association par le biais des média a eu aussi une grande influence sur l’accroissement des demandes de visites à domicile.

Ces visites, comme pour les personnes âgées, passent toujours par un intermédiaire ( assistante sociale , animateur social ou psychologue).

Mais les déplacements et le temps passé immobilisent trop de bénévoles et grèvent lourdement leurs charges.

Continuer et développer l’action auprès des personnes âgées

L’expérience tentée dans les maisons de retraite n’a pas été à la hauteur des espoirs et des attentes.
L’intérêt d’un contact chaleureux avec l’écrivain public, la possibilité de renouer ou de conserver
un contact avec la famille et les amis, le tout dans le respect de l’intimité de la personne lié à la neutralité de l’écrivain public, n’ont pas obtenu
un écho suffisant pour poursuivre dans cette voie.

Cependant, grâce à son partenariat avec l’Institut de Gérontologie Sociale, L’Encre Bleue a pu continuer son action dans ce créneau et même le développer puisque cet institut fait désormais appel à ses services pour une intervention à domicile dès qu’une personne âgée ne peut pas
ou plus se déplacer pour venir à une permanence.

Création d’une permanence dans un centre commercial

L’objectif est de toucher les personnes qui ne fréquentent pas les structures sociales. Ce projet reste ouvert, mais les contacts n’ont pas abouti malgré une première tentative il y a quelques années dans un grand centre commercial des quartiers Nord. Le bien-fondé de cette tentative demeurant, il convient de rechercher dans le même quartier une structure commerciale plus coopérative

Répondre à cet article