Accueil > ESPACE PRESSE Revue de Presse Documents > Le jeu des sept erreurs à rectifier pour parler et écrire un français (...)

Le jeu des sept erreurs à rectifier pour parler et écrire un français conforme aux normes académiques


Michel "J’ai concocté trois petits textes avec à l’intérieur de chacun d’eux 07 erreurs : est-ce que ça vous intéresse ? Je vous les mets en pièces jointes avec les corrections tout en étant persuadé que ces erreurs vous auraient immédiatement sauté aux yeux... !"


l’abbé pécheur

Après qu’il se soit adonné à ses pratiques rituéliques habituelles et suite aux recommandations qui lui demandent instamment de pallier à ses dilemnes personnels, l’abbé pécheur s’exclame : « C’est assez, nous avons convenu que je me devais d’être en paix avec moi-même. Ceci dit, n’en rajoutez-pas ! »

Correction
Après qu’il s’est adonné à ses pratiques ritualistes habituelles et comme suite aux recommandations qui lui demandent instamment de pallier ses dilemmes personnels, l’abbé pécheur s’exclame : « C’est assez, nous sommes convenus que je me devais d’être en paix avec moi-même. Cela dit, n’en rajoutez pas 
 


Relevez les 07 erreurs

Roland était sage, avisé et circonspect : toute solution à un problème ne constituait pas toujours pour lui une panacée universelle. Par contre, c’est un sacré coup que son ego avait pris lorsqu’il s’aperçut qu’il n’avait pas été capable de solutionner l’anagramme que la nièce à Robert lui avait pourtant soumis de manière à ce qu’il en eusse compris et l’astuce et la malice.

Correction
Roland était sage, avisé et circonspect : toute solution à un problème ne constituait pas toujours pour lui une panacée. En revanche, c’est un sacré coup que son ego avait pris lorsqu’il s’aperçut qu’il n’avait pas été capable de résoudre l’anagramme que la nièce de Robert lui avait
pourtant soumise de manière qu’il en eût compris et l’astuce et la malice.


Toujours le jeu des 07 erreurs, même que j’en ai commis huit !

Te rappelles-tu de ces marchés orientaux au milieu desquels nous cheminions de concert parmi les souks achalandés par toutes sortes de marchandises plus odorantes les unes que les autres ? Quels délices n’avons-nous pas partagés, mon amour : c’était la délicieuse apogée de nos amours adolescents. Ne me dis pas que tu as oublié tout ceci, même aujourd’hui, tu ne peux être sans ignorer ces merveilleux moments.

Correction
Te souviens-tu de ces marchés orientaux au milieu desquels nous cheminions de conserve parmi les souks approvisionnés par toutes sortes de marchandises plus odorantes les unes que les autres ? Quelles délices n’avons-nous pas partagées, mon amour : c’était le délicieux apogée de nos amours adolescentes. Ne me dis pas que tu as oublié tout cela, même aujourd’hui, tu ne peux être sans connaître ces merveilleux moments.

Répondre à cet article