Accueil > L’Encre bleue contribue à la lutte contre l’excusion

L’Encre bleue contribue à la lutte contre l’excusion


L’Encre bleue propose désormais le traitement des dossiers et l’accès aux espaces des structures administratives, par internet


Créée il y a plus de 25 ans, L’Encre bleue apporte son assistance à celles et ceux qui, sans son aide, auraient plus difficilement accès aux services et aux ressources de la société.
A ces fins, près de 100 bénévoles actifs tiennent des permanences gratuites d’écrivains publics bénévoles de 2 à 3 heures chacune, dans des lieux ouverts au public à Marseille, Martigues et Pertuis. En 2017, sa trentaine de créneaux hebdomadaires a accueilli plus de 7700 personnes, venues chercher son appui pour la compréhension ou la rédaction de courriers et de documents en langue française, de CV, de lettres de motivation, plus rarement de correspondances privées.

Toutefois, consciente de la fracture numérique à laquelle est confrontée une bonne part de la société, L’Encre bleue propose désormais le traitement des dossiers et l’accès aux espaces des structures administratives, par internet. Depuis le début de l’année 2018, elle a accru son dispositif de permanences dédiées à cette nouvelle donne. Ses usagers ont maintenant accès à une permanence numérique chaque jour de la semaine, ce qui répond convenablement à leurs besoins, y compris en cas de contrainte urgente.
Mais la généralisation de la dématérialisation des procédures va entrainer, à très court terme, une augmentation des besoins d’accompagnement utilisant ces techniques qui se généralisent. L’Encre bleue s’investit déjà dans la recherche de nouveaux bénévoles aguerris à l’internet, l’acquisition d’équipements informatiques et des mises en formation.

Écrivains publics « papier » ou « numériques », les bénévoles de L’Encre bleue mettent bien volontiers leurs compétences à la disposition des hommes et des femmes qui n’ont pas toujours les connaissances nécessaires pour résoudre les embûches administratives.
En ce sens, L’Encre bleue entend bien rendre un véritable « service au public » et lutter à sa façon contre l’exclusion des plus vulnérables.
Jacques Angelier Président

Répondre à cet article